Cette saison j’ai décidé de rattraper les séries que j’avais envie de voir, et aussi voir de nouveau mes séries favorites. Par conséquent, j’ai abandonné tous les anime qui ne m’ont pas intéressées. Toutefois, j’ai fini par regarder le même nombre d’anime que j’ai regardé chaque saison. Les voilà.

Comme toujours, puisque le français n’est pas ma langue maternelle, si vous trouvez des erreurs, n’hésitez pas me les notifier.

Ce que j’ai fini

Owarimonogatari saison 2

Finalement l’histoire de Araragi est terminée. L’histoire a commencé avec une tentative de suicide venant du mépris de soi. Elle a continué avec Araragi en essayant à aider toutes les filles qu’il rencontre, ce qui vient d’un sentiment fort de justice mélangé avec son mépris de soi. Pendant plusieurs saisons Araragi a essayé de trouver du bonheur, faisant les mêmes erreurs, sans tirer de leçons de ses échecs. Ceci a vraiment mis épreuve à ma patience.

Alors, maintenant qu’il a trouvé un semblant de paix, je ne peux me sentir que du soulagement. En sachant que Ougi est une manifestation du côté noir de sa personnalité, et en l’acceptant quand même, il ne se méprise plus. De plus, avec des gens qu’il peut appeler ses amies, il n’est plus isolé, ce qui lui permet d’accepter finalement lui-même. Il est très probable que Araragi continuera à aider les autres sans tenir compte de lui-même (comme il fait en sauvant Ougi), mais au moins il sera heureux. Araragi n’a jamais été mon personnage favori de cette série, mais je suis content que son histoire soit finalement résolue.

Sakura Quest

1
et si tu peux trouver de l’inspiration dans le travail normal, il n’aura plus l’air d’être normal

J’ai parlé dans mon dernier bilan les raisons pour lesquelles j’aime cette série. Cette saison n’a pas été différente. Il a réchauffé mon coeur voir les personnages se développer et mûrir : Sanae et Maki trouver ce qu’elles veulent faire avec ses passions; les gens du village redécouvrir, grâce à nos cinq héroïnes, leur tradition d’accepter les étrangers; et surtout Yoshino se rendre compte que ses idéals de Tokyo sont trompés, que l’on peut trouver qu’un travail est intéressant si on en est passionné. Dans l’ensemble, Sakura Quest était une série que je regardais chaque semaine avec plaisir.

My Hero Academia

À mon avis, le point culminant de My Hero Academia S2 était le match entre Todoroki et Midoriya au printemps 2017, où Todoroki commence à accepter lui-même. Alors, en cette saison il m’a plu voir Todoroki montrer les résultats de sa croissance pendant l’arc de Stain : montrer son acceptation de son héritage et encourager Iida. Le reste de la série était…assez divertissant. Maintenant je veux juste voir l’arc où Bakugo va mûrir, ce mec de mauvais humeur qui néanmoins me plaît.

Princess Principal

Princess Principal est le spy thriller que je n’avais jamais su que j’avais envie de voir. L’action dans les premiers épisodes était franchement cool, avec du suspense, de l’audace, et une orchestration qui ajoute à l’atmosphère de thriller.  De plus, avec la progression des épisodes, j’ai rencontré plusieurs moments poignants qui m’a fait comprendre et apprécier les personnages : par exemple, Chise chanter “douleur, douleur, enlève-toi” au pierre tombale de son père, et les antécédents entre Princess et Ange qui met en perspective leur relation. Oh, et le ED est tellement charmant bien qu’il soit en Engrish.

2 (2)
cute as all heck

Tsuredzure Children

Une comédie assez mignonne des adolescents qui négocient pour la première fois leurs sentiments d’amour. Elle était drôle, elle était charmante. J’avais du mal distinguer les couples, mais ce n’est qu’une petite plainte.

Ce que j’ai abandonné

  • Welcome to the Ballroom: Mon dieu ces cous.
DE-TGXEWAAAlvq5
bienvenue à la salle de bal
  • Made in Abyss : oui je sais, quel blasphème! Je suis aussi déçu que vous que je n’aie pas pu l’apprécier. Le premier épisode était merveilleux, avec son art, le sens d’émerveillement de son cadre, et l’excitation d’aventure. Pourtant, dès que Riko et Légu sont partis pour le voyage, j’ai perdu mon intérêt, peut-être à cause du rythme lent qui m’a fait perdre de vue le but. C’est étrange parce que j’ai beaucoup aimé Le Roi-Singe, le roman chinois que j’ai lu quand j’était enfant, et qui a la même structure narrative que cet aventure errant. Pourtant, peut-être j’ai trouvé le Roi-Singe super cool avec ses pouvoirs et son charisme, ce qui manque Riko et Légu. Et quand le rythme est lent et les personnages ne sont pas intéressants, je n’ai aucune raison à continuer…
  • Classroom of the Elite: Le premier épisode me paraissait assez intéressant, son principe promettant une exploration des défauts d’une société méritocratique. Pourtant, la voix, la narration, et le caractère du personnage principal étaient trop ennuyeux, son cynisme me donnant envie de dormir.  Puis le deuxième épisode a commencé avec le caméra lorgnant à une étudiante et je me suis dit nope.
  • Centaur no Nayami, Fastest Finger First: Pas mal, mais je n’avais pas envie de les continuer.
  • Katsugeki Touken Ranbu: J’en ai regardé un épisode seulement pour écouter le ED par Kalafina et…c’est tout. Le ED n’était même pas mémorable.
  • Fate/Apocrypha: J’ai déjà oublié ce qui s’est passé.

 

 

Et…fini! J’étais surpris du nombre des anime que j’ai fini par regarder, et en automne, j’ai déjà de l’intérêt pour des séries comme Kino’s Journey, March comes in like a Lion, Mahoutsukai no Yome, Houseki no Kuni, et Shoujo Shuumatsu Ryoukou. De plus, je suis en train de regarder pour la première fois Code Geass, et j’ai envie de non seulement revoir Ghost in the Shell: Standalone Complex mais aussi finir les tranche-de-vie Flying Witch et Amanchu. Puis j’ai mes études. Je ne sais pas comment je vais trouver du temps…

Advertisements